Subscribe Now
Trending News

Le Maine coon : origine, caractère et soins

Qui a déjà croisé un Maine Coon s’en souvient tant ce chat impressionne par sa grande taille, sa musculature robuste et ses longs poils soyeux. Des caractéristiques qui lui confèrent un aspect sauvage. Pourtant, le Maine coon s’avère être un chat particulièrement affectueux. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard si on l’appelle couramment le « doux géant ». Très demandeur de câlins, il n’en demeure pas moins actif, parfois intrépide, et participera à vos activités quotidiennes.

Les origines du Maine Coon ou la légende d’un chat

Evoquer l’origine et l’histoire du Maine coon oblige à utiliser le conditionnel. A l’origine, il y aurait une légende. Celle selon laquelle le Maine coon serait né des amours d’un chat sauvage et d’un raton laveur (racoon), au cœur des forêts épaisses du Maine aux Etats-Unis. Si cette légende paraît improbable, il n’en reste pas moins que le Maine coon lui doit son nom. On dit aussi que le Maine coon serait issu de chats français angoras envoyés aux Etats-Unis par Marie-Antoinette elle-même…D’autres hypothèses fixent ses origines au temps des Vikings.

Ce dont on est certain, c’est que le Maine coon est le chat américain par excellence. C’est d’ailleurs dans le Maine que la race a été officiellement découverte en 1860, lors d’un concours organisé par des fermiers. Pourtant, ce n’est qu’en 1967 que le Maine coon est reconnu en tant que race de chat. Il n’arrive en France que dans les années 1980.

Les caractéristiques physiques et comportementales du Maine coon

Le Maine coon est un chat reconnaissable entre tous, fascinant par son apparence. Cet aspect atypique en fait le chat le plus grand du monde

Une apparence et une morphologie hors normes

Ce qui marque en premier lieu chez le Maine coon, c’est sa taille impressionnante. Il est courant qu’il atteigne, à l’âge adulte, un mètre de long et pèse 10 kg. Des chiffres qui se veulent à l’image de l’apparence de ce chat : le corps est musclé, l’ossature forte, les pattes robustes et l’arrière-train puissant. Si on ajoute à ses caractéristiques morphologiques une fourrure épaisse, on obtient un chat massif mais qui reste d’une élégance rare.

Des standards précis pour le Maine coon

Son corps doit être massif et rectangulaire, ses pattes fortes et moyennes, pourvues de touffes de poils entre les coussinets, la queue est très touffue. Au niveau de la tête, le museau est carré, les pommettes hautes, et les oreilles grandes. Le petit plumet à la lynx posé à l’extrémité haute des oreilles est très recherché. Quant aux yeux, ils sont plutôt ronds.

Une multiplicité de couleurs de robe

Pas d’uniformité chez le Maine coon puisque les couleurs de robe sont multiples. Le Tabby (marquage) reste la couleur la plus courante, déclinée en 4 motifs différents. On retrouve aussi des robes unicolores en blanc, bleu, roux ou crème. La robe écaille de tortue (torties) complète la palette, tout comme les Silver, les Smoke et les particolores.

Un comportement à l’opposé de son aspect physique

Autant sa taille et sa fourrure donnent au Maine coon un aspect « sauvage », autant son comportement est doux et paisible. S’il ne dédaigne pas les sorties à l’extérieur (le Maine coon se laisse facilement promener en laisse), il apprécie aussi la douceur d’un appartement.

Le Maine coon se veut aussi un chat très affectueux (jusqu’à parfois être un peu collant), et particulièrement fidèle à son maître. Le maine coon a aussi la particularité d’être bavard avec des vocalises nombreuses. Enfin, c’est l’un des rares chats à apprécier l’eau.

Un chat adapté à la vie de famille

De par son caractère docile, le Maine coon vit facilement avec des enfants avec qui il se montre particulièrement patient. Il l’est aussi avec les autres chats ou chiens, à la condition qu’il ait un espace de repli où se réfugier.

Quel est le prix d’un Maine Coon ?

Mâle ou femelle, le choix vous appartient. Mais sachez qu’un mâle sera significativement plus grand et plus cher. Le prix d’un chaton Maine coon varie entre 950 et 1500 voire 1800 euros.

Les indispensables pour bien accueillir un Maine coon

La Maine coon vous semble le chat le plus adapté à votre mode de vie et vous craquez pour son gabarit atypique. Quelques conseils pour l’accueillir dans les meilleures conditions

L’achat d’un chaton Maine coon

Pour un Maine coon comme pour tous autres chats, l’achat d’un chaton doit être réfléchi puisqu’il partagera de nombreuses années avec vous. Et aura un coût certain quant à son alimentation, sa santé, son entretien. Mieux vaut se tourner vers un élevage qui assure une lignée précise et un environnement de qualité. A noter que de par la loi du 6 janvier 1999, seuls les chats détenteurs d’un pedigree LOOF (Livre officiel des races félines) seront désignés comme Maine coon de race et non d’apparence. L’adoption ne se fera que vers l’âge de 11 à 12 semaines, après les premiers vaccins contre le typhus et le coryza. Il sera dûment identifié par puce électronique et, éventuellement stérilisé. Il est également indispensable que le chaton soit issu de parents testés négatifs pour le HCM (cardiomyopathie hypertrophique féline), une maladie cardiaque fatale pour le Maine coon.

Un accueil soigné pour un chat d’exception

Accueillir un chaton à la maison ne doit pas être laissé au hasard. Outre le matériel indispensable que sont les gamelles pour la nourriture et l’eau et la litière, il faudra offrir à votre chaton quelques jouets.

Un arbre à chat solide et résistant pour votre maine coon : indispensable !

Quelques conseils pour bien choisir l’arbre à chat pour votre Maine coon. Votre chat aura à portée de pattes de quoi dormir, s’amuser, escalader un peu et se percher en prenant de la hauteur et en plus faire ses griffes vous verrez. Que du bonheur !
Sans oublier un arbre à chat équipé d’un griffoir, surtout s’il ne sort pas l’extérieur. De même, la caisse de transport est très utile pour les différents déplacements, entre autres chez le vétérinaire. Enfin, un collier ou un harnais seront appréciés de votre Maine coon qui aime les promenades en laisse. Sachez surtout que tout ce matériel doit être choisi en version XXL de par la taille de votre chat adulte.

Quel entretien et soins courants pour mon Maine coon ?

Pour que votre Maine coon soit heureux et en pleine santé, un entretien régulier et des soins seront nécessaires au quotidien. Avec quelques points particuliers à cette race à surveiller.

Un pelage soyeux qui demande un toilettage régulier

L’une des spécificités qui fait la beauté du Maine coon, c’est son poil long et soyeux. Un pelage magnifique qui va forcément demander une attention particulière. Le Maine coon doit être brossé et peigné au minimum une fois par semaine, deux à trois fois s’il sort à l’extérieur.

Une perte de poils à surveiller

La perte de poils va surtout être significative au moment de la mue, au printemps et en été. Afin que votre Maine coon n’en avale pas trop, un brossage quotidien sera recommandé à cette période-là.

De la nécessité d’une bonne hygiène pour votre Maine coon

De bonnes conditions d’hygiène passent avant tout par une litière propre dont vous enleverez les excréments chaque jour. De même un shampoing 3 à 4 fois par an peut être pratiqué sur le Maine coon qui apprécie l’eau. Utilisez un shampoing spécial chat et rincez bien

Prévenir plutôt que guérir

Lorsque vous avez acheté votre chaton, il était vacciné. Pour assurer sa bonne santé, il est obligatoire de pratiquer les rappels de vaccins suivant un calendrier très précis. De même, il est indispensable de le vermifuger régulièrement contre les parasites internes. Les parasites externes (tiques, puces, aoûtats) peuvent être combattus par un traitement préventif sous forme de colliers, pipettes ou autres pulvérisations.

Quelle alimentation pour mon Maine coon ?

Le Maine coon a la particularité d’avoir une croissance très lente, il n’atteindra son âge adulte que vers 3 ou 4 ans. Ce qui implique des besoins alimentaires un peu différents des autres chats.

Des besoins alimentaires plus importants

De par sa grande taille et sa musculature développée, le Maine coon a forcément des besoins nutritionnels supérieurs à la moyenne. De plus, sa croissance est beaucoup plus longue. Le Maine coon reste « chaton » plus longtemps que les autres chats. De ce fait, il aura besoin d’une alimentation riche en protéines (entre 30 et 45 %) et pauvre en lipides. De même, vous lui servirez de la nourriture spéciale chaton jusqu’à environ ses 15 mois.

Quelle type d’alimentation choisir?

Nourriture sèche (croquettes) ou humide (pâtées, bouchées, terrines…), telle est la question. L’idéal est dans la complémentarité. Pourquoi ? Comme tous les chats, le Maine coon mange par petites quantités mais 10 à 15 fois par jour. On peut donc lui donner une nourriture humide une fois par jour et des croquettes à volonté. Et le fait maison dans tout ça ? Pourquoi pas mais à condition que son assiette soit parfaitement équilibrée en protéines, lipides, acides aminés et minéraux.

N’oubliez pas de lui tenir de l’eau à disposition continuellement. Bien que petit buveur, le chat a besoin d’eau à volonté. Surtout s’il mange beaucoup de croquettes

Quel mode de vie offrir au Maine coon?

Sociable et de caractère accommodant, le Maine coon est l’animal de compagnie idéal puisqu’il s’adapte à tous les modes de vie, que ce soit en appartement ou en maison.

Faut-il laisser son Maine coon sortir à l’extérieur?

Si vous êtes en appartement, la question ne se pose pas et votre Maine coon s’habituera parfaitement bien à cette vie confortable et douillette. A la condition que vous lui permettiez de faire un peu d’exercice, entre autres grâce à un arbre à chat que vous choisirez adapté à sa grande taille et costaud. Si vous avez un petit jardin, vous pouvez laisser sortir votre Maine coon. Originaire du Maine, le Maine coon a gardé son instinct de chasseur et il devrait apprécier ses sorties. Veillez tout de même à la parfaite sécurisation de votre extérieur, le Maine coon attirant les convoitises…

Deux solutions pour faciliter les sorties de votre Maine coon

  • La chatière électronique : elle a le double avantage de permettre à votre chat de sortir à l’extérieur quand il le souhaite et d’empêcher les intrusions d’autres chats ou animaux indésirables. Fruits de la technologie moderne, ces chatières fonctionnent grâce à la puce de traçage vétérinaire, ou via un médaillon d’identification.
  • Le collier GPS : comme son nom le laisse deviner, le collier GPS fonctionne grâce à une puce électronique qui permet la géolocalisation de votre chat par le système satellitaire. Fixée sur un collier plus ou moins imposant, la puce vous permettra de savoir où se trouve exactement votre chat à l’instant T. Particulièrement rassurant pour les maîtres anxieux (ou les Maine coon aventuriers), le collier GPS doit être choisi adapté à la taille de votre Maine coon, solide et certifié IP67.

Se promener avec votre Maine coon : et pourquoi pas !

Mais si cela semble pas évident et naturel, il est tout à fait possible si on l’habitue jeune de se promener avec son chat en laisse. Il sera préférable d’utiliser un harnais pour votre maine coon afin d’éviter de lui faire mal et qu’il ne s’étrangle par exemple lorsque vous tirez sur la laisse ou que celui-ci parte d’un seul coup. le harnais sera bien plus confortable et adapté pour faire une balade avec votre chat. Il faudra par contre l’habituer quand il est encore chaton à porter le harnais, c’est important.

La santé du Maine coon

Au fil des décennies et des croisements, un standard de race du Maine coon a été établi. Avec un fort taux de consanguinité, un terrain favorable à quelques maladies, entre autres cardiaques. En adoptant son chaton Maine coon dans un élevage sérieux, on évite tous problèmes.

Les maladies courantes du Maine coon à surveiller

Comme tous les chats, le Maine coon peut être sujet à des maladies infectieuses tels que le typhus, le coryza, la chlamydiose ou la leucose, des maladies pour lesquelles il existe aujourd’hui des vaccins. Mais, comme nombre de chats de race, le Maine coon peut être atteint de maladies héréditaires. Chez le Maine coon, les plus courantes sont la cardiomyopathie hypertrophique féline (HCM), la dysplasie de la hanche (DH), la polykystose rénale (PKD) et l’anémie hémolytique. Là encore, un chaton adopté dans un élevage sérieux sera testé ADN contre la HCM. Pour la dysplasie, un dépistage par radiographie peut être pratiqué dès les 2 ans de votre chat. Et la polykystose rénale se détecte par échographie annuelle. Avec ces quelques précautions, votre Maine coon vivra en bonne santé, le plus longtemps possible. Ces examens médicaux ayant un coût certain, une assurance ou une mutuelle chat peut être une solution intéressante pour alléger le budget vétérinaire.

Quelle espérance de vie pour mon Maine coon ?

Difficile de répondre à cette question tant l’espérance de vie d’un Maine coon dépendra de son alimentation, de son mode de vie, de ses antécédents génétiques, des soins que vous lui apporterez…Toutefois, on estime qu’un Maine coon peut vivre jusqu’à 16 ans, soit une espérance de vie qui oscille entre 14 et 20 ans.

Reproduction et gestation du Maine coon

Se lancer dans la reproduction de Maine coon doit s’accompagner de précautions quant à l’état sanitaire et général des mâle et femelle, mais aussi leurs lignées et pedigrees. Si toutes les conditions sont respectées, pourquoi pas…

Une femelle Maine coon est apte à se reproduire vers 12 à 14 mois, un mâle arrive à maturité sexuelle vers 8 ou 9 mois. Quant à la gestation, elle dure environ 65 jours pendant lesquels la femelle a besoin d’une nourriture très riche. 4 à 6 chatons naîtront.

Si vous n’avez aucune volonté de voir votre Maine coon se reproduire, faites-le stériliser ou castrer. L’ovariectomie chez une chatte Maine coon interviendra avant ses premières chaleurs, vers un âge de 6 à 8 mois. Pour les mâles, l’opération intervient vers ses 6 mois.

Concours et exposition félines

Vous trouvez que votre Maine coon est de toute beauté et vous voulez le faire savoir en participant à des expositions félines. Il doit, dans un premier temps, avoir l’ensemble de ses vaccins à jour et être doté dans état sanitaire parfait. Ensuite, il sera jugé sur ses standards de la race. Et pourra obtenir médailles, certificats d’aptitude ou rubans. Pour en savoir plus, il est possible de se renseigner auprès de la LOOF ou de la fédération féline française

Si vous souhaitez faire partager votre passion de votre Maine coon en vous lançant dans l’élevage, les règles sont très strictes afin de limiter les dérives. Un passage par le site internet de la LOOF permet de comprendre les obligations législatives.

Le Maine coon, le chat préféré des Français

Chaque année, la LOOF établit un classement des races de chats les plus déclarées en France. Et, depuis 2010, le Main coon squatte allégrement la première place, devant la Sacré de Birmanie et le Bengal. En 2018, le LOOF a comptabilisé 13 808 pedigrees ce qui en fait le chat préféré des Français. Et ça risque de durer tant le Maine coon est adorable.

Par sa morphologie singulière, par son caractère docile, par son extrême sociabilité, par son intelligence aussi, le Maine coon est donc un compagnon d’exception. Leur prestance n’a d’égale que leur élégance, et leur gentillesse légendaire fait du Maine coon le chat préféré des Français. Un classement qui n’a rien du hasard.

 

Crédit photo: MyPixal

Je suis un chat de race Maine coon de quelques mois un grand chaton. Ce sont les mots qui reviennent quand on parle de la boule de poils que je suis, le grand chat domestique dont la race ne peut laisser indifférent Je me souviens encore des « oh ils sont beaux les chatons Maine Coon », des voix provenant de grande formes étranges qui venaient faire de l’ombre au dessus de moi. Je suis issu d’une belle portée c’est ce qui se chuchotait à l’élevage familial, la chatterie comme ils disent.

Ce blog sur le Maine coon est dédié à ma petite vie de félin, celle du grand chat et robuste aux oreilles à plumet, aux passionnés de chats et du doux géant en particulier. Mon maitre humain de compagnie doit sans doute en faire partie.

Ici d’après ce que j’ai compris, il parle de moi en griffant le clavier, le grand chat, le chat maine coon mackerel tabby même pas inscrit sur le pedigree Pawpeds. Bonne lecture !