Il n’est pas toujours facile de déterminer qu’un chat boite. En effet, les chats préfèrent se cacher et éviter de se déplacer plutôt que d’utilise une patte blessée. Un chat qui boite ou qui sautille sur trois pattes doit être soigneusement examiné. Procédez avec délicatesse : même très docile, il pourrait vous griffer ou vous mordre si vous lui faites mal. Enveloppez-le dans une serviette épaisse en laissant ressortir la patte blessée.

Blessures et accidents

Examiner un chat qui boite : Touchez doucement le membre affecté en partant de l’endroit le moins douloureux. La patte est-elle anormalement chaude ? Est-elle enflée ou anormalement molle ? Les griffes sont-elles cassées ? Y a-t-il  des signes de blessure ( poils emmêlés ou arrachés, sang ) ?  Si oui, il se peut que votre chats ait été victime d’un accident de la circulation.Que faire ? Il peut arriver qu’après une courte période le chat cesse de boiter. Si se n’est pas le cas, une visite chez le vétérinaire s’impose. Notez quelle patte est atteinte et observez la démarche de l’animal. En effet, il se peut qu’une fois dans la salle d’examen, il refuse de bouger par simple appréhension. Ne nourrissez pas votre chat avant la consultation : il est probable que le vétérinaire lui donne un sédatif ou l’anesthésie pour l’examiner ou pour lui faire une radiographie.Les causes : Le plus souvent, une claudication subite est due soit à un accident de la circulation, soit à une chute importante, soit à une morsure infectée.Les blessures des coussinets sont rares. Mais une coupure peut saigner abondamment. Les coussinets peuvent être endommagés si le chat marche sur des surfaces accidentées ou s’il adore pratiquer l’escalade. Les éraflures se guérissent en baignant les pattes dans l’eau salée.En revanche, les brûlures des coussinets sont relativement fréquentes, surtout si votre chat a l’habitude de sauter sur la cuisinière. Dans ce cas, passez immédiatement la ou les pattes de l’animal sous l’eau froide, puis consultez un vétérinaire.Enfin, un chat peut boiter à cause d’une fracture des griffes ou d’une infection à la base des griffes.

Maladie des os ou des articulations




Les chats sont moins sujets aux problèmes osseux et articulatoires que les chiens. Cependant, ils peuvent souffrir de certaines pathologies.
Les malformations : La dysplasie de la hanche, une malformation qui affecte parfois certaines races comme les Maine Coons, provoque une raideur et une démarche sautillante. Par ailleurs, les Siamois sont plus facilement sujets aux malformations osseuses.L’arthrite : Cette inflammation des articulations est surtout fréquente chez les chats âgés. L’articulation devient raide. Le repos et de légers massages soulageront votre chat. Les jeunes chats et chatons souffrent occasionnellement d’arthrite infectieuse qui s’accompagne d’une forte température. L’arthrite peut aussi être provoquée par la maladie de Lyme, transmise par une tique. Le chat boite environ un mois après le début de l’infection.Autres troubles : La claudication peut être un symptôme de malnutrition ou d’insuffisance rénale. Les os fins et faibles se fracturent facilement. Des troubles nerveux ou circulatoires, comme la thrombose de l’artère iliaque, peuvent provoquer une claudication, voie une paralysie. Les pattes sont alors froides et molles. Cette pathologie est très douloureuse. Gardez le chat au chaud et amenez-le chez le vétérinaire.

Suite >>>